Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 17:29
Ce matin, avec  mon collègue de bureau Raphaël, on a discuté en buvant un café avant de commencer le boulot.
C'est une affaire dont vous avez sûrement entendu parler, et qui fait un peu flipper.


(source : bakchich.info)
(la fameuse intervention : avant) (et après) (une autre affaire de retouche : avant)
 
(et après)
 
(notons bien que s'il ne s'agissait ici que de cacher un bijou un poil trop bling-bling - donc rien de bien scandaleux
en soi - pour cette affaire de tati, c'est d'un personnage qu'il s'agit, d'un caractère, et surtout, de quelque chose
qui a existé, a été pensé comme tel, et qu'on se charge de rectifier selon la "pensée" d'aujourd'hui.)

(reprenons)


Voilà, vous savez tout. Je vous propose donc, à mon tour, une galerie de politiques à pipe :
on y verra que bien souvent, tel un chien et son maître, il existe une vraie corrélation entre le fumeur et sa pipe.

Ici, J.-L. Borloo, notre ministre de l'ecologie, du développement durable et des chapeaux de paille génétiquement modifiés,
en train de tester un tout nouveau modèle de pipe amazonien,
qui relache bien moins de fumées toxiques dans l'atmosphère.
E. Besson, le nouveau ministre de l'identité nationale, de l'intégration et du voyage en avion,
en homme économe, a pour l'instant conservé la pipe de sa vie d'avant,
à l'effigie de Ségolène Royal (mais une commande serait en cours pour la remplacer).
J.-F. Copé et sa pipe à son effigie à lui :
...mais le meilleur est pour la fin, avec nos deux chefs de l'executif F. Fillon et N. Sarkozi.
Espérons qu'avec cette cette pipe dite "siamoise", ils feront souffler de concert
un vent nouveau plein de liberté  sur la France !
Et puis, impossible de conclure cette histoire de pipe(s) sans recaser cette publicité fantastique
pour les lainages Paul Fourticq :
 

Tout est dit.

(Et une prochaine fois, des dessins)

Partager cet article

Repost 0
Published by benjamin - dans perte de temps
commenter cet article

commentaires

Pia 03/12/2009 19:39


ps : "depuis que j'ai ans" devait en réalité s'écrire : depuis que j'ai 6 ans.
Voilà, tout est dit.


Pia 03/12/2009 19:37


INCROYABLE !

Cet article de blog atteint des sommets de perfections. Pourquoi? Je-vais-vous-le-dire !
Parce qu'il est drôle bien fait, et assume ses récurrences gaguesques d'un rigolo parachevé. Première chose.

Parce qu'il est narquois.
Que le narquois de manière générale fait plutôt place a la dénonciation de bas étage, et le retour du narquois dans le paysage de la critique est comme une bouffée d'oxygène pur à coté d'une usine
de métallurgie en chine (cf :http://www.chinahush.com/2009/10/21/amazing-pictures-pollution-in-china/)


Et puis dernière raison, mais pas des moindres : DEpuis que j'ai ans, je comptemple cette affiche ( une femme, une pipe , un pull) quand je fais pipi dans les toilettes de ma tante rockn'roll (on a
tous une tante rock n' roll, non?. Et elle m'a toujours fascinée : depuis gamine, y'a un truc qui me titille dans cette affiche. MAintenant je sais : ils ont photoshopé la fellation et ils ont
rajouté à la place une banale pipe en bois et un bébé joufflu pour faire illusion. C'est une honte. hahahaha.


benjamin 10/12/2009 10:01


Ce qui est incroyable c'est surtout de pouvoir laisser un commentaire aussi long !


Vincent 22/04/2009 18:52

Ah ah ah, oui, que du bonheur.
La cravatte te va bien d'ailleurs :)

benjamin 23/04/2009 11:49


haha, les épaulettes aussi hin, tu remarque !


Lommsek 22/04/2009 10:14

Ca, ce sont des affiches de pub comme on en fait plus. Merci pour ce bonheur matinal.

benjamin 23/04/2009 11:50


ah j'ai jamais rien trouvé d'aussi fort dans le genre.
C'est Vincent qui me l'avait envoyé il y a deja un petit moment, tout le mérite de la découverte lui
revient donc :)


Aka 22/04/2009 08:32

Tu le bois ton café, oui ? Tu va finir par choper une crampe !

Ceci dit, cette affaire me rappelle la fin de l'excellent "Thnak you for smoking", quand le sénateur anti-tabac propose de faire exactement la même chose, et notamment de remplacer la cigarette de Marlene Dietrich par un sucre d'orge.

benjamin 22/04/2009 09:36


héhé ah oui tiens je me rappellais plus de ce passage - le film ne m'avait pas plus branché que ça, par contre.