Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 17:51

(ah, qu'est-ce que c'est bien de ne pas chercher de titre)

Alors, eh oui, déjà le mois de novembre, on ne croirait pas hein?
Si? ah.

*

 


Déjà, comme évoqué un peu plus tôt, j'ai travaillé sur l'exposition Paul & Jane pour la pastèque.
Elle a été montée au festival Quai des Bulles de Saint-Malo, et s'apprête à l'être une deuxième fois à Colomiers.
Paul, c'est la série de Michel Rabagliati, Jane c'est l'héroïne de Charlotte Brönté, et l'idole d'Hélène, la petite fille
de Jane, le Renard et Moi, de Fanny Britt et Isabelle Arsenault.

Ce n'était pas une mince affaire : les livres représentent en tout 1090 pages, et il n'y en a
qu'une toute petite centaine d'accrochées. Lesquelles garder, et pourquoi?
Au-delà, toute l'organisation, le rythme, l'impression/fabrication des éléments de scéno, des stickers,
le choix et l'achat des cadres et des vitrines, le revêtement coton des panneaux...
Ceux qui voudraient en savoir plus, s'il y en a, j'en parle abondamment à Henri, de Jet FM, ici.

Sinon, quelques photos. Pour moi, la sensation était assez folle d'avoir donné vie à un endroit,
et de se balader, une fois tout monté, dans mon fichier illustrator.


Venez à Colomiers (31) le week end du quinze novembre, ça n'a de sens qu'en vrai.
Et en plus, les autres expos sont incroyables : Jon McNaught, Exotiques (les Rhubarbus+2024), Vignette, Misma...


**

Sinon, pour être sûr de ne pas m'ennuyer, j'ai refait un petit sujet pour la Revue Dessinée.
Construit autour des affaires judiciaires qui gravitent autour de notre cher ancien président,
avec le journaliste Fabrice Tassel, il s'agissait de récapituler l'ensemble des affaires
et de dégager un réseau et des similitudes de fonctionnement entre tout ça.


 


Encore une fois, c'était passionnant, mais la particularité ici était le type de narration.
A mi-chemin entre de la bande dessinée et du texte illustré, des schémas, des symboles,
et surtout porté par une construction globale qui se voulait très graphique,
avec une frise en bas de page qui permet, au fur et à mesure de la lecture, de mettre de côté
les personnages importants...avant de les retrouver en conclusion.

A paraîre dans le numéro 6 au début du mois de décembre, donc !

***

 

(En parrallèle, j'ai joué au vrp, en allant aux festivals de Darnétal, Reims,
Saint-Malo, Bassillac et en dédicace à Hyères, où absolument tout le monde a été charmant)

 

****



Sinon, je n'y serai pas, mais la Revue organise, mercredi, l'Emission Dessinée.

Au sommaire des débats, de grands entretiens, des batailles de dessins, des tutos live
et de nombreux invités dont René Pétillon, Etienne Davodeau, Benoît Collombat,
Marion Montaigne, Pénélope Bagieu, Terreur Graphique, Gilles Rochier,
Julien Solé, Martin Untersinger et Catherine le Gall
.

L’Émission Dessinée proposera d’approfondir les dossiers abordés
par la Revue autour de l’assassinat du juge Renaud,
des emprunts toxiques et de la liberté individuelle sur l’Internet
.

Ce sera diffusé en direct de 18 à 23h, pour plus d'informations rendez-vous ici

****

Et puis à suivre, bientôt, la fin du projet Joker.
Tiens je mets une page du dernier épisode que j'ai fait,
voilà quelques mois. Encore une petite trentaine je pense.
Un jour ce sera fini, c'est sûr !

 

 

Repost 0
Published by benjamin - dans publicité
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 09:35

(Ah je crois que j'ai trouvé un super truc pour les titres)

 

 

Bon, c'est septembre, donc : la Revue Dessinée vient de paraître et j'y ai un gros sujet de 39 pages
avec la journaliste Catherine Le Gall à propos des emprunts toxiques.

Lisez donc la présentation qu'en fait la revue sur son site !

j'en avais déjà pas mal dit et montré en juillet, je me rends compte.

 

Capture-d-ecran-2014-09-25-a-09.49.21.png

 

Dans ce numéro cinq, plein de bonnes choses, entre le sujet d'Olivier Hensgen et Daniel Casanave
sur le réferendum écossais et l'assassinat du juge Renaud par Etienne Davodeau et Benoît Collombat,
en passant par Thibault Souclié qui fait de la natation synchronisée
et une nouvelle chronique prometteuse de Christophe Gaultier...
il y a de quoi faire, comme d'habitude !

 

***

 

Pour l'occasion, je fais quelques salons, dont ce week end, à Darnétal (près de Rouen),
Consultez donc le programme en ligne si ça vous intéresse.

 

 

Par ailleurs, la librairie Polis expose un paquet de tirages issus de Lartigues & Prévert.
J'y serai ce soir à 18h pour une rencontre, je ne sais pas encore s'il y aura des chips, mais je vous tiendrai au courant.

 

****

 

 

...des images exposées, j'en ai aussi à l'excellente librairie de Hyères, La Soupe de l'Espace, jusqu'à fin octobre.

Sérigraphies, Digigraphies, Risographies, (à vendre, eh ouais) pas mal de choses "à côté" des gros projets,
tirés exprès (et à vendre ce coup-ci), si vous êtes dans le coin, passez-y !

(et la visite en ligne c'est par ici)

 

 

***

Et la suite, un Berthus (3) à paraître en octobre,

 

Capture-d-ecran-2014-09-25-a-09.55.33.png

 

un projet de scénographie pour Quai des Bulles et Colomiers
(qui me passionne autant qu'il me rend fou, mais pas à plus de 98% du temps),

 

planQDB2.jpg

 

et la revue, encore, même s'il n'y a encore rien à montrer.

 

*****

Ah, j'ai aussi fait une page pour les dix ans du concours Jeunes Talents de BD-Fil à Lausanne,
comme Vincent et Glen et Matthias et Marion et Dom et plein d'autres :
le thème était le strip-tease, autant dire que j'ai loupé une belle occasion de dessiner des gens tout nus.

 

bdfil_envoi.jpg

 

***

 

Ah ! oui ! Lisez Les Pénates de Vincent Sorel et Alexandre Franc.
C'est intelligent, subtil et touchant (et graphiquement très chouette, bien sûr).

 

 

***

 

Ah et aussi ! non c'est bon c'est fini ce coup-ci.

Repost 0
Published by benjamin - dans publicité
commenter cet article
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 17:42

Ca fait un petit moment que je n'ai rien mis ici, et pour cause :
je viens de terminer un petit sprint de trois mois pour la Revue Dessinée.

 

 

Plus exactement, trente-neuf pages de bande dessinée documentaire,
sur le scandale des emprunts toxiques, avec la journaliste Catherine Le Gall.

Avant de commencer, on a été sur place, dans la ville qui fait office
de fil rouge pour le reportage, une petite ville de la Loire.


 

S'en sont suivies quelques semaines pour digérer les milliards d'informations bancaires,
financières, politiques et humaines, et pour construire un récit aussi juste et rythmé que possible.

Voilà quelques pages qui en donnent un peu une idée : formellement, c'est un mix
entre mon boulot de bande dessinée personnel, en couleurs limitées, et quelque chose
de plus accessible, plus coloré, pour différencier les différents temps de cette histoire. 



 

et puis allez un bout de carnet fait à l'Assemblée Nationale, la semaine dernière, où nous sommes
allés assister au vote d'une loi incroyable qui marque la fin des espoirs des communes...
à moins d'un retournement de situation incroyable ces prochains mois. (cliquez!)


 

Il y aurait bien des choses à en dire, mais la lecture du reportage, à paraître
dans le cinquième numéro de la revue en septembre, sera un bon début. 

 

***

 

et sinon, j'ai fait une page pour le festival BDFil de Lausanne, pour marquer le départ prochain
de Philippe Duvanel son directeur Artistique, et aussi les dix ans du concours "Jeunes Talents",
duquel j'avais pris la troisième place voilà maintenant...sept, huit ans?
en voici un extrait. 



Le Thème est "Strip-tease", et l'ensemble de la page sera lisible sur place et dans le recueil
prévu par le festival, où les lauréats de l'année voisineront avec tout une ribambelle d'anciens gagnants
(dont notamment les biens connus Glen C., Vincent S., mais aussi Matthias Picard, Anaïs Blondet,
Violaine Leroy, Dominique Mermoux et Rémi Gourrierec peut-être, même?)

*

bref voilà, c'est déjà juillet, à bientôt.

Repost 0
Published by benjamin - dans Bientôt
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 14:33

Pour le deuxième festival Kraft, à Nantes, on sort avec vincent, mathieu et glen,
la première vague de livres de la collection palmier.

 

 

C'est l'occasion de faire des gifs animé, tiens,
et surtout de nous rappeler notre prime jeunesse, quand on faisait,
de nos blanches mains, les livres troglodyte, le fanzine écarquillettes aussi,
avant qu'on ne devienne les immenses célébrités de la bande dessinée
que chacun connaît aujourd'hui.

 

Je fais un recueil des conneries private jokes histoires parues sur ce blog,
ça s'appelle Mais où est Glen?, et ça fait 52 (petites) pages !

 

 

...de son côté, Glen reprend enfin les fabuleuses aventures
de Miguel et Carlito avec La Cane, nouvel épisode inédit !

 

 

... Vincent, quand à lui, compile ses absurdes notes de blog
(nommées à l'époque la montagne, l'éléphant et le printemps) en un recueil de 46 pages
non moins délicieusement titré L'éléphant, la sieste et le patron...

 

 

...et Mathieu commence son Bestiaire Méconnu avec les Mammifères d'Indonésie,
ah sacré Mathieu, cinq cartes à accrocher rassemblées en portfolio !

 

 

Bref, passez demain à partir de 18h au 18 rue Geoffroy Drouet à Nantes :
il y aura aussi le formidable deuxième numéro du Journal Radar, 

 

 

et tout un tas d'autres réjouissances, à côté avec Vide Cocagne
et leur collection Epicerie Fine de toute beauté,
et dans le quartier (Saint Clément) en général.

 

 

A demain !

Repost 0
Published by benjamin - dans Oasis 3000
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 13:40

Suite de la suite de la suite de cette note.

 

 

La fin sera, eh oui ! lisible dans le mini-recueil que j'imprimerai pour le festival Kraft à Nantes, au mois d'avril.
Ce sera l'occasion de lancer d'ailleurs officiellement la collection PALMIER, qu'on fait à l'atelier,
avec les collègues et néanmoins amis (enfin, jusqu'à ce qu'ils lisent cette note)
Vincent, Glen et Mathieu (Antoine a un mot de ses parents por cette fois).

Plus d'infos bientôt, on fera une soirée chez Radar et Vide-Cocagne le 17 avril pour tout ça,
bientôt je vous dis. 

Repost 0
Published by benjamin - dans perte de temps
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 20:06

Repost 0
Published by benjamin - dans 2milligrammes
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 18:05

allez, je continue ma course au record du monde de private jokes.
Suite de la suite de cette note.

Ah mais quel suspense !

de quoi ça parlait déjà?

Repost 0
Published by benjamin - dans perte de temps
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 15:08

 

 

Dans toutes les bonnes librairies !

 

****

 

(l'ex-libris présenté est de Laurent Moreau, un nouveau est à venir, illustré par *mystère*)

Repost 0
Published by benjamin - dans 2milligrammes
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 09:53

Ah, mais je me rends compte que je n'ai pas du tout parlé de Doré, sur ce blog.

 

J'ai eu l'honneur, le plaisir de bosser sur le graphisme des deux livres
de Gustave Doré que rééditent les merveilleuses éditions 2024 :
Dés-agréments d'un voyage d'agréement, et Histoire de la Sainte-Russie.

 

 

 

Le petit défi était de trouver un principe graphique que je puisse exploiter
à la française ET à l'Italienne, puisque les deux livres sont au même format,
mais chacun dans un sens. J'ai aussi dessiné une partie de la typo -
pour aller avec cette bonne Gill UltraBold qui restera ma préferée de 2013.

 

 

(Difficile de se refuser un petit motif pour les pages de garde.)

 

 

Mais les livres, alors? Il s'agit de deux œuvres de jeunesse, tapées à 16 et 19 ans.
Influencé par Töppfer bien sûr, par Cham aussi,
Gustave Doré invente avec eux ce qui deviendra de la bande dessinée.

Le premier est plutôt drôle, absurde, léger; quand le second
(très dans son temps, paraît-il : on est en pleine campagne napoléonienne)
dézingue les russes et leur manie (d'alors) de vouloir se taper tout le temps.

 

Les deux ont en commun une vraie curiosité pour cette façon nouvelle de raconter;
une envie d'exploration de la séquence, du rapport entre le texte et l'image
qui n'a rien à envier aux maîtres d'aujourd'hui, comme on dit dans ces cas-là.
D'ailleurs on le dit, et dans plusieurs endroits plus que bien fréquentés : ici, , ou encore

 

Je vous les conseille aussi ! Attention, ils partagent également
le défaut d'être un peu trop longs, mais on ne va pas s'arrêter à ça,
et profiter de toutes les innovations narratives, et de ce dessin, bon dieu ! à 19 ans !

 

(DES EXTRAITS SUR LE MONDE.FR)

 

Bref.

 De toutes façons, c'est impossible de passer à côté de Gustave Doré en ce début d'année :
deux expositions se tiennent simultanément au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
et au Musée d'Orsay (s'il vous plaît!) à Paris. Ils savent promouvoir leurs livres, chez 2024 ! 

 

*****

 

Sinon, je bosse ces jours-ci sur un troisième T-shirt pour Monsieur Poulet :
je continue ma série "films avec des singes". A voir bientôt dans la boutique.

 

 

Repost 0
Published by benjamin - dans publicité
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 18:34

(suite mais pas fin de la note joliment intulée "Le riz moisi")

Repost 0
Published by benjamin - dans Oasis 3000
commenter cet article