Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 07:44

fly.jpg

 

Venez nombreux !

 

***************

Repost 0
Published by benjamin - dans Dédicaces L&P
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 12:00

Ce n'est pas sans une certaine émotion que

enfin, que je vous annonce que

enfin voilà. Partout. 

 

*************

 

D'ailleurs, aujourd'hui-même a lieu une soirée de lancement, à la librairie le Pied de biche à Paris,
mais si, souvenez-vous, ce visuel délicieux :

 

 

bon et bien voilà, venez, ou sinon venez demain,
chez Philippe le Libraire, (vous y verrez aussi Matthieu Sapin!)
ou même à Strasbourg à la Librairie Kléber, ou, sinon euh
enfin reportez-vous aux flyers de mars et d'avril,
prenez-vous en main, je vais tout le temps tout répeter non plus.

 

(ah et, des gens en disent du bien déjà)

 

*****

 

à bientôt (pour parler d'autre chose, enfin !)

 

Repost 0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 11:49

Paris et strasbourg pour commencer !

 

 

Faites tourner, venez nombreux !

 

***

Repost 0
Published by benjamin - dans Dédicaces L&P
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 11:25

C'est donc le jeudi 28 mars que sort officiellement
-après d'ultimes péripéties-
 Lartigues & Prévertbande dessinée éditée par La Pastèque
sur laquelle j'ai travaillé (au moins) les deux dernières années.

Pour l'occasion, une soirée de lancement est organisée
par la librairie Le Pied de biche dans le onzième à Paris :
toutes les infos sont en dessous !

 

 

Venez nombreux, et faites tourner !

 

Repost 0
Published by benjamin - dans Dédicaces L&P
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 16:58

on en parlait il y a quelques temps, l'évènement est passé
(il s'agissait de la saint valentin, eh oui) donc voilà l'histoire en entier !
c'était adapté de la nouvelle de Vampa, que je salue s'il repasse par ici !

***

Repost 0
Published by benjamin - dans perte de temps
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 16:58

 

je vous ai pas dit, mais...

 

 

...dans Moi Je Lis, bientôt, et il fait la teuf :

 

 

 

(L'histoire est très drôle et écrite par Pascal Prévot)

****

Repost 0
Published by benjamin - dans Bientôt
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 12:05

 

 

...un récit de Roger Judenne que j'avais illustré en fin d'année.


souvenez-vous, il y était question de vertige...

 

 

 

 

 

http://www.jaimelire.com/En-ce-moment-dans-J-aime-lire/Ce-mois-ci-dans-J-aime-lire21

 

***

 

d'autres parutions très prochainement,
notamment une bd chez la pastèque, enfin on en reparlera.

 

*

Repost 0
Published by benjamin - dans publicité
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 11:57

***

 

 

 

Je serai au festival d'Angoulème de jeudi après-midi à dimanche,
à peu près tout le temps sur le stand de la Pastèque,
pour dédicacer Lartigues & Prévert, qui sort en avant-première pour l'occasion. 

 

 

Le stand est situé à l'Espace Nouveau Monde, sur la place New York
(ça ressemblera encore à ça cette année c'est beau hein?)

 

Si malgré cette belle photo vous ne voyez pas où c'est, voilà le plan du festival :

 

Un fois entré, c'est sur la droite dans la première allée (le plan)

 

Il y aura bien d'autres merveilles, comme Jane, le renard & moi,
d'Isabelle Arsenault et Fanny Britt par exemple :


- sans parler du reste, Evans Evans, L'Amérique, et les autres éditeurs,
comme 2024,mais soyons simples.

 

*

Pour l'occasion donc, comme évoqué samedi dernier, 
j'ai imprimé 80 ex-libris qui se présentaient, avant découpe, comme ça :

 

 

Il y en a deux différents, donc, et ils vous seront offerts, au choix,
avec chacun des 20 premiers exemplaires achetés chaque jour
(histoire d'en avoir tout le long du festival)...

 

voilà, quoi d'autre, à ceux qui passeront, à bientôt,
et sinon, rendez-vous mi-mars en librairie !

 

*

ps: je suis empli de joie

 

Repost 0
Published by benjamin - dans Dédicaces L&P
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 08:19

***

 

 

Lartigues a plus ou moins l'âge de Prévert. (Prévert?)

Ils se connaissent de l'enfance, comme on se connaît quand on a grandi
au même endroit - et qu'on a fait du foot ensemble.

 

 

Lartigues, Victor de son prénom, était le fils de l'entraîneur.
Redouté et inflexible au bord du terrain comme ailleurs, le père Lartigues meurt
un jour de façon absurde, laissant seul son grand fils qui part à la dérive.

 

 

Quand ses pas l'amènent chez Prévert, un accord est vite trouvé - l'un est à la rue, sans boulot,
boit plus que de raison, a tout pour continuer à s'enfoncer; l'autre est tout frais séparé,
seul face à son double business (épicerie et contrebande), prêt à tout pour remonter la pente
et récupérer sa femme.

 

 

Leur entente dure ainsi, ils deviennent "les deux types de l'épicerie qui habitent à l'étage",
jusqu'au jour où le coffre de la caisse qu'on leur confie ne contient pas
des clopes comme d'habitude, mais un homme agonisant.


A l'inititive de Lartigues, ils décident d'aller se planquer à la campagne,
dans la maison de sa grand-mère; Lui rencontre une femme dans le train
- c'est l'occasion de tout reprendre à zéro ici.

 

 

 

Mais Prévert ne voit pas les choses comme ça :
pour lui, il faut régler l'affaire et rentrer.

 

***

Repost 0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 12:29

***

 

 

(avant d'aller plus loin dans les personnages de Lartigues & Prévert)

Ceux qui passent régulièrement ici ont bien vu
que ce n'était pas vraiment un livre en bichromie.
- différentes alliances sont utilisées au fil du livre,
il y a même des pages en trichromie, alors quoi?
c'est juste pour faire beau ou bien?

 

*

Non : noir & bleu : c'est le récit "direct",
on suit Lartigues et Prévert, rien qu'eux, et l'action de manière classique.

**

Noir et rouge : six scènes parralèlles à l'action, de une à trois pages,
axées chacune sur un des autres personnages :
ceux qui ne sont pas partis se planquer à la campagne.

 

 

 

***

Noir et vert : cinq pages disséminées au fil du livre
qui apportent des élements supplémentaires antérieurs au récit,
sur des points précis : l'épicerie, le père de Lartigues... 

 

 

 

****

...et les tricolores : une centrale qui sert d'entracte
(et d'autres à la fin mais ça vous verrez bien)

 

 

Tout ça, bien sûr, pour tenter de maîtriser le rythme d'une histoire très dense
- et aider à la classification progressive des infos dans le cerveau du lecteur.

(...et en prime, je me suis amusé avec les couleurs pantone - parce que oui,
Lartigues & Prévert est imprimé en quatre pantone, on ne rigole pas, à la Pastèque.)

 

xxxx

 

Repost 0